Profitez-vous vraiment de toutes les informations offertes par vos médias sociaux?

Les médias sociaux fourmillent de bonnes informations!

Vous pouvez recueillir toutes sortes d’informations dans vos pages de médias sociaux.

Il y a près de 7,2 milliards de personnes sur la planète. Près de 2,1 milliards sont actifs dans les médias sociaux. 3,65 milliards de personnes peuvent accéder à Internet via des appareils mobiles tels que les smartphones et les tablettes, et de ce nombre, plus de 3 milliards sont des internautes actifs.

Les médias sociaux ont sans doute changé la façon dont nous utilisons le marketing pour promouvoir nos entreprises et nous-mêmes. Souvent appelée écoute sociale, les analyses des médias sociaux sont un moyen de surveiller l’efficacité de votre proximité sociale et les sentiments de ce que les gens disent de votre marque. Aiment-ils votre marque ou aiment-ils votre marque?

Les médias sociaux offrent aux entreprises une occasion unique de se connecter avec les clients et prospects. Il existe tellement de réseaux sociaux qui offrent une variété d’outils pour fournir un service à la clientèle, expliquer comment vos produits fonctionnent, et bien plus encore. Il est important de se rendre compte que la simple présence des médias sociaux ne garantit pas le succès. Si vous n’analysez pas l’efficacité de votre marketing, vous ne saurez jamais si cela augmente les affaires ou détruit votre entreprise.

Les 10 meilleures raisons de surveiller vos médias sociaux

  • Pour atteindre plus de clients
  • Découvrir les personnes influentes (ceux qui déplacent de l’air et les agitateurs)
  • Découvrir les tendances aujourd’hui et les opportunités pour demain
  • Surveiller la concurrence (surveiller le bavardage – qu’est-ce qu’ils n’aiment pas?)
  • Gérer toute crise (vous pouvez réagir avant que vous que la marmite ne saute)
  • Être au courant (tendance des mots-clés)
  • Répondre aux questions (être au courant des questions posées et préparez-vous avec les réponses)
  • Résoudre les problèmes des clients avant de les partager avec le monde entier sur un blog
  • Partager tous les compliments (tirez parti du bien)
  • Répondre à toutes les plaintes (répondez rapidement et solutionnez avant que la boule de neige ne devienne une histoire monstre)

En surveillant vos médias sociaux, vous devriez être en mesure de faire ce qui suit, ce qui peut être essentiel pour le résultat net et les objectifs plus importants:

Analysez vos abonnés.

Découvrir, par exemple, qui sont vos adeptes suivent vous aide à mieux les comprendre. C’est une chose particulièrement utile à faire sur Twitter. Il vous fournit également des listes de contacts potentiels. Cela peut être utile sur d’autres réseaux sociaux, y compris Facebook, Pinterest et LinkedIn. Vous pouvez utiliser les informations que vous découvrez sur vos adeptes afin de rendre votre entreprise plus conviviale.

Analysez la portée et les résultats de vos publications.

Il est essentiel de prendre conscience de l’impact de tous vos messages. Quels messages sont partagés ou fréquemment utilisés? Quels statuts dirigent les lecteurs vers votre page de destination (landing page) ou votre site Web? Sur Twitter, vous voulez savoir quels messages sont favoris et retweetés. La même chose est vraie avec les photos sur Instagram, les publications de Facebook, les vidéos et autres contenus.

Identifiez les influenceurs.

Les influenceurs ne sont pas nécessairement célèbres. Ils peuvent être des personnes cachées dans votre liste de contacts qui créent beaucoup d’activité autour de votre contenu. Vous voulez savoir qui est le plus actif dans le partage, le goût ou le commentaire de vos publications. L’identification des personnes influentes peut vous aider à mieux les améliorer.

Comparez les plates-formes.

Il y a de plus en plus de plateformes de médias sociaux chaque année. En plus de Facebook et Twitter, il y a LinkedIn, Pinterest, Instagram et Snapchat, pour n’en citer que quelques-uns. Vous ne pouvez pas avoir une forte présence sur chaque site. Social Media Analytics peut vous aider à identifier les plates-formes qui vous conviennent le mieux. De cette façon, vous pouvez maximiser vos efforts sur ces sites et laisser aller les autres ou réduire vos efforts sur ces derniers.

Gagnez du temps.

Lorsque vous suivez vos résultats avec attention en utilisant les outils d’analyse les plus efficaces vous économisez du temps. Comme vous faites attention à ce genre de contenu qui vous convient le mieux, il est possible d’arrêter de perdre du temps sur un contenu moins efficace.

Améliorez votre ROI.

Le suivi de l’activité client peut vous aider à économiser de l’argent et à rendre votre entreprise plus rentable.

Vous ne pouvez pas suivre tout, donc vous devez décider de ce que les données vous intéressent le plus. Certaines choses sont évidentes tandis que d’autres sont facilement négligées. Le type de données dont vous avez besoin dépend également de vos objectifs.

Bianca Battistini

Rédactrice de contenu pour les différentes plateformes et gestion des communautés sociales

Formatrice en entreprise des gestionnaires de contenu web et communautés sociales

Entreprises: assurez votre présence sur Facebook et vous serez surpris!

Facebook est le réseau social le plus facile à investir. Une présence régulière est impérative pour obtenir des retombées sur la notoriété et le business. Petit guide pour novices.

reseaux-sociaux-tous-sur-un-meme-avatar

« Ne pas avoir de page Facebook, c’est comme fermer son magasin le samedi après-midi dans une rue très commerçante », affirme Lalée Pinoncély, experte en stratégie d’influence et communication digitale*. Dommage en effet de ne pas profiter du potentiel d’audience de cette populaire plate-forme. Facebook ne sert pas qu’à partager ses photos de vacances. C’est surtout un formidable accélérateur de notoriété pour TPE ou PME grand public. « Pour quelqu’un qui n’y connaît rien au Web, c’est le réseau social le plus facile à investir », poursuit Lalée Pinoncély. Voici ses conseils pour commencer à en tirer parti.

#1 : Dirigeants, impliquez-vous

Commerces, marques ou vendeurs de produits grand public… Tous ont tout intérêt à créer leur page. Pour un auto-entrepreneur ou une TPE, le compte personnel du dirigeant peut suffire. Quoiqu’il en soit, le dirigeant doit porter l’initiative et s’impliquer. Sinon ce projet de communication aura peu de retombées. « Si vous n’avez pas de compte, créez-en un pour voir comment cela fonctionne et commencez à réfléchir à une ligne éditoriale », conseille Lalée Pinoncély.

#2 : Désignez en interne un responsable du compte

Parmi vos collaborateurs, désignez celui ou celle qui va s’occuper de la page officielle de l’entreprise au quotidien. Vous avez surement dans votre équipe une personne à l’aise avec les réseaux sociaux et qui s’intéresse à ces sujets. « Laissez-leur 5 à 6 heures par semaine pour s’en occuper. Et considérez ce temps comme un vrai travail ». La régularité est clef pour émerger plus facilement sur Google. Chaque semaine, une mini-réunion sera consacrée pour faire le point sur les actions en cours et celles à programmer. Pensez aussi à mettre l’adresse de la page Facebook sur votre site Internet et tout autre support de communication (brochure, vitrine, carte de visite …).

#3 : Mettez en place une ligne éditoriale

Avant de commencer à communiquer sur la page, définissez les contenus à diffuser et un rythme de publication. Au début, prévoyez un message tous les deux jours puis idéalement, un post quotidien. Evitez de ne poster que des annonces promotionnelles. « Trouvez un ton dynamique et décontracté qui reflète l’esprit de l’entreprise », recommande Lalée Pinoncély. Actualités, création d’événement, jeux concours… le contenu sera le plus varié possible. Vous pouvez aussi poster des messages plus personnels, s’ils ont un lien avec l’activité.

Les erreurs à éviter absolument

1) Vouloir augmenter le nombre de fans au détriment de la conversation et de l’échange
2) Chercher à faire du buzz pour le buzz
3) Poster uniquement des messages commerciaux
4) Effacer les commentaires négatifs (sauf en cas d’injures, propos racistes…)

#4 : Faites de la publicité

L’avantage de ce support publicitaire est de pouvoir cibler très précisément un public : région, âge, sexe, centres d’intérêt… Si le choix de la cible est pertinent, le message sera efficace pour un budget à la portée d’une PME. Ce budget fixé à l’avance ne sera jamais dépassé. Comme vous débutez sur Facebook, préférez la formule au coût par clic : vous ne payez que si l’internaute clique sur votre annonce. Quant au contenu du message, « il doit être concis avec un titre et une photo, sans être trop publicitaire », conclut Lalée Pinoncély.

Merci pour cet article à business- les echos

SOURCE: http://business.lesechos.stfi.re/entrepreneurs/marketing-vente/facebook-4-regles-simples-pour-faire-connaitre-votre-business-301414.php?sf=belkxgw#aa

Quels sont les avantages réels d’une présence sur le web?

Depuis quelques années durant lesquelles je suis passée de « communicatrice médias » à « communicatrice web » j’ai vu/entendu tellement de commentaires de la part de clients concernant leur présence sociale sur le web!  Étant à l’oeuvre pour des clients dans le B2B, majoritairement des manufacturiers, il ne leur semble pas clair du « pourquoi » on devrait les voir sur les réseaux, du pourquoi bloguer et enfin du pourquoi Internet!  « Parce-qu’on est en 2016″ serait trop facile comme explication!

Il est prouvé, selon différentes études, qu’un minimum de trois actions ou répétitions sont nécessaires pour favoriser un réflexe naturel chez humain quand le besoin pour tel produit ou service se fait sentir.  C’est donc dire que si on publie une fois par semaine en quelques heures le statut n’est même plus visible sur le fil.  Cependant le blogue lui reste bien visible sur le site web de l’entreprise et peut être rediffusé à quelques reprises sur les réseaux sociaux.

Et la majorité des entreprises pensent qu’on ne doit que diffuser ce qui NOUS concerne, nos activités, nos nouvelles etc.  FAUX.  Pour conserver, attirer un auditoire il nous faut LES TIRER VERS NOUS et non juste POUSSER NOS TRUCS.   Se rendre intéressant, c’est fournir à nos contacts de l’information à valeur ajoutée faisant en sorte qu’ils sont toujours en attente de nos statuts, car ils savent que ce sera intéressant et donc….notoriété, crédibilité, visibilité, et réflexe naturel quand se présente le besoin et conséquemment nous faire confiance!

J’ai aussi vu au fil des ans, majorité de clients qui demandent à leur adjointe d’effectuer ce travail de gestionnaire de communauté, de présence sociale.  FAUX.  Cette personne a déjà beaucoup de travail et la présence sociale sur le web n’est pas un pis-aller, c’est sérieux et pour fournir du contenu intéressant cela exige des méthodes, des outils, de l’expérience!

En trois ans je crois que je pourrais écrire un bouquin d’anecdotes d’entreprises qui ne comprenaient pas le pourquoi d’une présence sociale sur le web, mais qui avec le temps et les résultats comprennent maintenant l’importance d’assurer cette présence.  Certains font maintenant appel à un gestionnaire/coordonnateur de communauté et rédaction web, d’autres font appel à des services externes mais peu importe comment vous assurez cette présence…elle est primordiale, nécessaire et importante!

Que ce soit pour vous aider au recrutement; pour faire connaître votre leadership; vos avancées en innovation; vos belles histoires; vos bons coups; peu importe, le web est VOTRE ALLIÉ!

Bianca Battistini, mandataire de votre présence sociale sur le web

www.biancabattistini.com

info@biancabattistini.com

Dégust’Art- mon travail de c o e u r ! MERCI À TOUS

DÉGUST’ART 2016

COMME VOUS LE SAVEZ déjà, je m’investis chaque année, complètement dans une cause et j’ai choisi depuis deux ans la cause des P’tites boites à lunch préparées par la Grande Table….c’est inadmissible, à Sherbrooke, que nos petits ne mangent pas le midi et la Grande Table y voit, en préparant ces boites à lunch….évidemment il faut payer la bouffe pur les réaliser et c’est pourquoi notre DÉGUST’ART EST une des activités de financement…. Le tout présenté par L’APAS Association des artistes peintres de Sherbrooke, qui profite de l’occasion pour aussi faire connaître les arts et nos artistes-peintres….Le montant final n’est pas encore connu mais il sera surement sinon le même que l’an passé +/- 11,000$ plus on espère.

Vidéo de notre petite cérémonie d’ouverture:

Merci à mes amies généreuses qui sont venues, trois jours, servir ces bouchées au vernissage, thé des arts, arts et brioches etc. Licia, Hélène, Lucienne, Mélanie, Linda, Christian, Véronique, Lorenza, Alida, Marithé, ….

Merci aux artisans du terroir qui y ont cru….

Merci aux membres du comité, Rachel, Marie-Thérèse, Diane, Dany, Pascal, les deux Claude, Françoise et Jean-Marc Lemay

Merci à Karine Martineau et Antoine Fabi, partenaires majeurs

Merci Richard Lavoie, RGAM, Planchers Montbert, le Groupe Laroche….d’y avoir cru aussi….

merci à tous nos donateurs de bouffe…

Billet vernissage VERSO  8 Janvier à imprimer

merci merci merci

Bianca Battistini

PRÉSENCE sur le web…oui…non…pourquoi?…comment?

 

Particulièrement dans le domaine industriel, où tout se passe en B2B (sauf industries avec réseaux de distribution) l’avènement des réseaux sociaux relève encore du domaine de l’inconnu.  Un site web, certes…mais un site web ne bouge pas, il est nécessaire, un feuillet web illustrant vos produits, votre expertise, l’équipe, la notoriété mais il ne circule pas…les gens doivent nécessairement utiliser les moteurs de recherche avec des mots-clés (de votre secteur d’activité) et si vous avez un bon système de référencement, ils vous trouveront!  Mais sans plus…

Alors que le fait d’y ajouter un blogue où votre équipe est mise à contribution, à tour de rôle, pour démontrer votre expertise, une innovation, etc…et de faire circuler ce blogue sur différentes réseaux sociaux, vous attirera des acheteurs, des clients qui autrement ne vous auraient jamais découvert.

MAIS ATTENTION:

Plusieurs des gens que nous rencontrons sur le sujet, décident tout à coup que ce travail relèvera de la réceptionniste ou d’une personne qui n’a aucune formation en communication, en web, en référencement!  Pour plusieurs cette fonction est considérée comme une dépense, un coût alors que bien au contraire, assurer sa présence sur le web est un investissement payant mais qui prend…un certain temps!  Il faut faire sa place, assoir sa notoriété, démontrer aux gens qui se greffent à nos groupes sur linkedin, Facebook, twitter, Google+ ou autres réseaux…que notre valeur est immense et qu’ils n’ont rien à perdre à nous demander une soumission, un entrevue!

S’ils sont loin de nous?  Aucun problème, on utilise Skype, ou Facetime (Appel), ou Google Hanghout et on organise une rencontre virtuelle!

Pour connaître les réseaux sociaux les plus utilisés sur la planète, veuillez consulter ce lien:

http://www.blogdumoderateur.com/50-chiffres-medias-sociaux-2016/

Peu importe comment vous le ferez et qui le fera, un seule conclusion: VOTRE PRÉSENCE SUR LE WEB EST NÉCESSAIRE et je peux vous montrer comment le faire, pourquoi le faire et quand le faire!

N’hésitez pas à poser vos questions

Bianca Battistini, communications web